10 Fév 2017

Le mercure était bien sous zéro lors du tout premier set que Will Clarke et ARDALAN livraient officiellement en tandem, mais grâce à leur irrésistible groove typiquement Dirtybird et à leur saveur techno, on ne sentait plus le froid. Celui-ci va nous réchauffer pendant bien des hivers à venir ;)