7 Jan 2016

WEEK-END 1

Jeudi 14 janvier
Présenté par STM en collaboration avec Osheaga

On inaugure la fête à la scène Sapporo avec un programme qui illustre la richesse des ramifications du courant hip-hop. C’est à la sensation montréalaise RYAN Playground que revient l’honneur d’ouvrir le bal à Igloofest 2016. Elle est suivie par Lunice, étoile locale dont le succès international ne dérougit pas et qu’on connaît aussi par le duo TNGHT qu’il forme avec Hudson Mohawke. Enfin, c’est Bonobo, véritable légende britannique de la downtempo, qui se charge de terminer la soirée d’ouverture en beauté, en mode DJ avec ses sélections raffinées.

Du côté de la scène Vidéotron Mobile, les amis de Saintwoods montent au front avec un bataillon formé de représentants de la nouvelle génération de la future bass et de la house : WYLN, Heron Preston et Rue de Bois en tandem avec MLB.

Vendredi 15 janvier
Présenté par STM

On passe en mode techno et house brûlantes pour entamer la fin de semaine. La cofondatrice du collectif Hushlamb allume la scène Sapporo avec une performance live avant de céder les consoles à l’éclatante DJ américaine Kim Ann Foxman qui débarque pour son tout premier Igloofest. Puis c’est le vétéran de la techno berlinoise Paul Kalkbrenner qui fait un retour attendu à Montréal pour clore la soirée en grande pompe.

La scène Vidéotron Mobile accueille la soirée UK Garage Forever servie par l’équipe de Music Is My Sanctuary. Les DJs Lexis et Dr. Love arrivent avec leurs caisses chargées de perles rares pour nous faire explorer la riche histoire de la UKG.

Samedi 16 janvier
Présenté par STM

On termine la première fin de semaine avec de la techno décapante pour amateurs de fêtes qui durent pendant des jours. La Montréalaise Debbie Døe réchauffe la scène Sapporo, suivie d’une des DJs préférées des Montréalais, Misstress Barbara, qui se joint à nous pour célébrer ses 20 ans de carrière. Le pionnier de la techno britannique Dave Clarke prend ensuite le relais pour la finale.

À la scène Vidéotron Mobile, deux DJs qui portent le flambeau bien haut depuis des générations de partys, Maus et Soundshaper, unissent leurs forces pour nous faire vivre des moments d’euphorie toute la soirée.

WEEK-END 2

Jeudi 21 janvier
Présenté par V Télé

La house est à l’honneur pour entamer le deuxième week-end des festivités sur le quai Jacques-Cartier. La DJ locale Cassandria Daiva donne le ton pour ce jeudi soir avant de céder les consoles à l’Israélien Guy Gerber, superstar des clubs. Puis, on augmente la dose de funk pour terminer la soirée avec The Martinez Brothers.

Du côté de la scène Vidéotron Mobile, on se gâte avec Smalltown DJs, Sleepy Tom et Grandtheft qui se partagent la soirée.

Vendredi 22 janvier
Présenté par V Télé en collaboration avec Thump

On lance la fin de semaine en explorant les tendances qui misent sur la fusion de la techno. La DJ locale Shaydakiss nous met en appétit avec une déclinaison du genre qui flirte plutôt du côté house. Vient ensuite une performance live du producteur français Rone, savant révisionniste de la French touch qui vient partager ses dernières trouvailles. On termine avec deux pionniers, Jimmy Edgar et Scuba, respectivement de l’école de Détroit et de la scène britannique, qui livrent les fruits d’une collaboration créatrice soutenue depuis leur immersion dans le circuit nocturne de Berlin.

La scène Vidéotron Mobile est confiée aux bons soins des Samouraïs des Jungles Urbaines pour la soirée. Matheus et The Holy jouent en tandem pour l’ouverture puis c’est Cherokee qui prend le relais pour la finale.

Samedi 23 janvier
Présenté par V Télé

Le deuxième week-end se termine par une soirée ultra-spéciale aux couleurs de l’étiquette Ellum Records de Maceo Plex. L’Espagnol Odd Parents met le feu aux poudres sur la scène Sapporo et chauffe l’ambiance pour le DJ argentin Shall Ocin. Puis c’est le patron du label en personne qui se charge de faire monter la soirée en vrille pour le bouquet final.

À la scène Vidéotron Mobile, le collectif local Moonshine, expert en party, sort en plein air pour faire changement avec un programme aux tendances hip-hop mettant en vedette Bambii, Funkyfalz et Pierre Kwenders.

WEEK-END 3

Jeudi 28 janvier
Présenté par Jägermeister

Parmi les multiples facettes de la house, il y a un petit côté électro excentrique qu’on célèbre pour entamer notre troisième week-end. Le DJ local Tizi lance la musique à la scène Sapporo, suivi de trois producteurs masqués, les robots-tigres de Black Tiger Sex Machine. Quand ils auront terminé, vous serez fin prêts pour le vétéran résident de Ed Banger Record, Mr. Oizo.

À la scène Vidéotron Mobile, c’est la fine équipe de Neon qui gère le programme et propose un party techno classique avec les artistes locaux Vosper et DJ Mini ainsi que le DJ/produceur américain Vakkuum.

Vendredi 29 janvier
Présenté par Jägermeister en collaboration avec Beatport

La fin de semaine démarre avec Detroit Love!et son programme explosif. Au set d’ouverture, le DJ local Mandiz brouille les frontières entre la house, la techno et la bass. Ensuite, c’est le retour triomphal au bercail de notre étoile expatriée Heidi, qui brille maintenant sur Get Physical. Et on termine le tout avec le puissant pionnier de la techno Carl Craig, jouant en tandem pour une toute première fois à Montréal avec un autre vétéran de Détroit, Al Ester.

À la scène Vidéotron Mobile, on se régale des saveurs européennes de la techno avec l’irrésistible duo local Nymra & Sofisticated qui enflamme la place pour ensuite laisser la productrice suédoise La Fleur mener la soirée à bon port.

Samedi 30 janvier
Présenté par Jägermeister en collaboration avec CISM 89.3FM

On attend avec fébrilité le dévoilement du nom du gagnant du concours Igloobeat Sapporo et c’est en ce troisième samedi d’Igloofest qu’on aura le plaisir d’entendre cet invité mystère alors qu’il ouvrira la scène Sapporo! Après cette découverte, c’est une autre artiste en pleine ascension, l’américaine Gina Turner, qui vient jouer à Montréal pour une toute première fois. Puis, c’est tout le contraire de l’inconnu avec le DJ français Sébastien Léger dont les habitués se rappellent encore le dernier passage époustouflant à Igloofest. Une finale parfaite assurée.

Du côté de la scène Vidéotron Mobile, Poirier et Mr. Touré font vibrer le Vieux-Port avec un party afro-soca.

WEEK-END 4

Jeudi 4 février
Présenté par Vidéotron Mobile en collaboration avec MUTEK et XLR8R

Une des soirées majeures de cette édition : la tournée mondiale d’adieu de 50Weapons! Le vénérable label de Modeselektor tire sa révérence après 50 parutions et marque le coup par une tournée internationale qui ne compte que 10 arrêts dont celui-ci à Igloofest. Et pour cette occasion spéciale, ils occupent les deux scènes.

La scène Sapporo s’allume sous la touche d’un artiste local qui aura la chance de mettre la table pour une prestation live jamais vue à Montreal du super-groupe Siriusmodeselektor, formé de membres de Modeselektor et de leur compère de label Siriusmo. Vient ensuite la techno aux boucles corrosives du DJ américain Truncate. Pour terminer, le duo fondateur du label reprend le contrôle de la scène pour livrer un set de DJ qui risque de fracasser la piste de danse.

Du côté de la scène Vidéotron Mobile, le Berlinois Shed, producteur inventif de techno, démarre la soirée en trombe pour la confier au DJ britannique Benjamin Damage qui entend bien vous faire user vos semelles de bottes à la corde.

Vendredi 5 février
Présenté par Vidéotron Mobile

Au moment où vous pensiez avoir tout entendu, la fin de semaine commence. Le producteur local Magnanime donne le ton pour la soirée à la scène Sapporo avec une prestation live. Puis, le cofondateur de Kompakt Records Michael Mayer, qui s’était chargé avec brio de la finale du Piknic cet été, est de retour pour répéter l’exploit à Igloofest. Enfin ce serait un crime de manquer le duo des globe-trotters italiens Tale of Us qui boucle ce vendredi soir légendaire.

Du côté de la scène Vidéotron Mobile, l’équipe du Stereo descend vers le Vieux-Port avec les compères Maher Daniel et Ostrich qui vont se relancer allègrement toute la soirée. Technooooo!

Samedi 6 février
Présenté par Vidéotron Mobile

On termine cette 10e édition anniversaire avec une soirée pour les accros des basses fréquences. La DJ locale Laura Scavo ouvre les festivités à la scène Sapporo avec ses irrésistibles rythmes profonds et sexy. Ensuite, pleins feux sur la basse britannique grâce à Swindle. Puis Brodinski se charge de la grande finale en nous faisant découvrir les dernières nouveautés de la scène nocturne française.

Du côté de la scène Vidéotron Mobile, le français Traumer et notre Stefny Winter nous emmènent faire un voyage dans les contrées de la techno minimale.